Ikigaï (1/3) : un outil au service du design de vie

Comme nous l’avons déjà décrit précédemment, la permaculture repose avant toute chose sur l’observation, et la capacité à s’observer aussi soi même comme une composante du système. Cette pratique d’ « auto-observation » n’est rien d’autre que le prolongement de cette invitation gravée au fronton du temple d’Apollon à Delphes, et que Socrate fit sienne : « Connais-toi toi-même ». Loin de nous entraîner dans une quête égotique, il s’agit plutôt de s’observer en tant qu’être pensant et agissant, afin de pouvoir mieux Lire l'article