Plaisir ou bonheur d’apprendre ? (2/3) : Du système récompense-sanction au système bienveillance-empathie

Nous l’avons vu dans un article précédent : l’être humain est équipé dès la naissance d’un dispositif très performant pour le guider dans l’apprentissage de l’autonomie : un savant mélange de curiosité (qui le pousse à aller à la rencontre du monde), de goût immodéré pour le jeu (qui lui offre la possibilité d’expérimenter à l’infini), et d’une (très) grande capacité d’enthousiasme. Les progrès récents des neurosciences cognitives et affectives permettent aujourd’hui de mieux comprendre comment est Lire l'article